Les Jeux du Canada, un tremplin important pour Desiree Scott

La route à parcourir de Winnipeg à la Coupe du monde et aux Olympiques, mais Desiree Scott l’a parcourue.  

Depuis sa participation à l’Équipe du Manitoba aux Jeux d’été du Canada de 2005 à Regina, elle est devenue une vedette de l’équipe féminine canadienne de soccer aux Olympiques, à la Coupe du monde féminine et elle joue actuellement pour le FC Kansas City dans la ligue nationale de soccer féminin.  

Desiree Scott, 29 ans, a dit que les Jeux d’été du Canada avaient été une étape charnière de son parcours vers ses réussites ultérieures.

« Cette participation m’a sans aucun doute préparée, dit-elle. Je crois que la première participation à des Jeux de ce calibre ressemble à des Olympiques en mini. À mon avis, le simple fait de me préparer, de me fixer un objectif et de m’imaginer au premier rang m’a accompagnée tout au long de ma route pour me rendre aux Olympiques. »

La participation aux Jeux d’été du Canada 2005 a constitué une expérience extraordinaire pour Desiree.

« C’était incroyable de faire partie d’une équipe, pas juste d’une équipe de soccer, mais de l’équipe du Manitoba dans son ensemble, dit-elle. C’était fantastique d’entrer au village et de rencontrer des athlètes de toutes les provinces, de porter les couleurs. »  

Elle se souvent de son entrée dans le stage avec ses coéquipières aux cérémonies d’ouverture.   

« Je me souviens des acclamations “Go, go buffalo!”, dit-elle en souriant. C’était il y a dix ans, mais cela m’est resté. Se serrer les coudes dans une équipe pour atteindre un but, c’était extraordinaire. »  

Quand elle repense à son expérience aux Jeux, elle a quelques conseils à donner aux athlètes qui rivaliseront à Winnipeg l’été prochain.

« Profitez de l’expérience et du parcours », dit-elle. C’est une magnifique expérience de participer aux Jeux, rappelez-vous que le travail assidu est toujours récompensé et profitez-en. »

Même si la jeune femme de 29 ans est surnommée « la destructrice » en raison de son style de jeu, elle croit fermement à l’importance de redonner à la communauté. Elle dirige des camps de soccer pour les filles et elle est active à KidSport Winnipeg et à l’Homeless World Cup.

« Il est incroyablement important de redonner à la communauté, dit-elle. Je suis une fière Winnipegoise et j’adore cela, travailler avec les enfants et raconter les expériences que j’ai faites au cours de ma carrière en soccer et de redonner à ces enfants. »

Elle espère qu’elle pourra inspirer la génération suivante de jeunes joueurs de soccer.

« Je pense que nous sommes des modèles pour les enfants, dit-elle. J’essaie d’être un modèle positif et de leur donner un espoir et un rêve. Les gens veulent se trouver à notre place un jour et je veux juste être un petit tremplin pour que le rêve se réalise ».