Legs

Winnipeg 2017 : un legs durable pour les athlètes et la région

Les Jeux d’été du Canada 2017 légueront un héritage en infrastructures sportives et un capital humain et organisationnel dont profiteront les athlètes et l’ensemble de la population pour les années à venir. Voici quelques volets de ce legs :

  • Construction et mise à niveau d’infrastructures
    • Le Centre du sport pour la vie – Jeux du Canada
    • Stade de l'Université du Manitoba 
    • Centre de volleyball de plage du parc Sargent
    • Piste de vélo de montagne Bison Butte
    • Investissement dans la Piscine Pan Am
    • Investissement accru dans l’avenir du sport à Winnipeg et au Manitoba
  • Renforcement de l’encadrement sportif
    • Plus de 800 entraîneurs et employés techniques, 1000 officiels et près de 300 employés de mission participeront à l’encadrement des athlètes et à l’organisation des 16 sports et plus de 250 épreuves des Jeux. Les Jeux seront pour chacun de ces intervenants une occasion de parfaire leurs compétences tout en ayant un impact durable sur la vie des jeunes athlètes qui y participeront.
  • Augmentation du tourisme
    • Plus de 20 000 visiteurs sont attendus à Winnipeg pendant la durée des Jeux.
  • Capital humain et organisationnel
    • Près de 6 000 bénévoles seront nécessaires pour assurer le bon déroulement des Jeux d’été du Canada 2017. Nos leaders d’aujourd’hui seront appelés à former ces bénévoles, contribuant ainsi au développement de la relève.
  • Exposition des athlètes à une compétition de haut niveau et inspiration au dépassement
    • Plus de 4 000 athlètes participeront aux Jeux d’été du Canada 2017, et d’innombrables autres participeront aux essais et aux entraînements et seront sensibilisés à l’importance à long terme du sport dans le cadre d’un mode de vie sain.

 

Le legs des Jeux du Canada

Les Jeux du Canada et leurs legs durables sont un important moteur de la croissance du sport et des loisirs à la grandeur du pays.

Développement de l’athlète

Favoriser le développement du sport au Canada est au cœur du mandat du Conseil des Jeux du Canada. Ce dernier travaille en partenariat avec les organismes nationaux, provinciaux et territoriaux ainsi que les gouvernements provinciaux et territoriaux afin d’assurer que les Jeux du Canada font partie intégrante de la poursuite de l’excellence des athlètes de la relève dans chaque sport au programme des Jeux.

Développement des entraîneurs

Les Jeux du Canada favorisent la formation des entraîneurs et officiels, notamment en imposant aux entraîneurs la certification niveau 3 ou l’équivalent dans le nouveau Programme national de certification des entraîneurs (PNCE). Par ailleurs, pour promouvoir la participation des femmes, un projet pilote de mentorat de femmes entraîneures a été mené dans le cadre des Jeux d’hiver du Canada 2003 à Bathurst-Campbellton (Nouveau-Brunswick).

Développement des infrastructures

Des installations sportives partout au pays ont bénéficié d’investissements grâce aux Jeux du Canada. Dans les quarante-huit ans d’histoire des Jeux, près de 500 arénas, piscines, complexes sportifs et terrains divers ont été mis à niveau selon les normes nationales. Après les Jeux, ces sites de qualité permettent aux anciennes communautés hôtes d’accueillir des manifestations sportives provinciales, nationales et internationales. En tout, plus de 300 millions de dollars ont été investis dans les Jeux du Canada, dont plus de la moitié en projets d'immobilisations dans les différentes communautés hôtes.

Développement de la programmation sportive

Les athlètes, entraîneurs, et officiels qui participent aux Jeux du Canada sont le produit des programmes provinciaux et territoriaux. De plus, la tenue des Jeux du Canada mène à une amélioration de l’offre et de la programmation sportives dans la région hôte.

Enfin, l’équipement sportif acquis pour les Jeux est légué aux clubs et écoles après l’événement. Par exemple, au terme des Jeux d’été du Canada 1997 à Brandon (Man.), plus de 500 000 $ en équipement ont été distribués aux clubs et organismes sportifs locaux.